Le monde de la Justice et plus généralement l’Administration est riche en situations ou avec toute la bonne foi du monde, le justiciable, et l’administré en général, sont littéralement hachés par la machine.

En voila un bel exemple publié sur le blog de Philippe Pressecq :